BA 107

LA BASE AÉRIENNE DE VILLACOUBLAY ACCUEILLE DES JEUNES EN SITUATION DE HANDICAP

Base Aérienne 107 Villacoublay. Photo : ©ESTA
Base Aérienne 107 Villacoublay. Photo : ©ESTA

La base aérienne 107 « sous-lieutenant Dorme » de Villacoublay s’investit auprès de la jeunesse, dans une optique de transmission de savoir et de partage d’expérience. Dix jeunes de l’Institut Médico-Éducatif (IME) Le Bel Air, accompagnés de leurs éducateurs spécialisés, ont visité la BA 107, ce mardi. L’établissement de jour assure la scolarisation d’enfants handicapés ayant une déficience intellectuelle ou motrice et œuvre à leur faire découvrir le monde du travail, en organisant des visites de diverses entreprises.

 

 

Après Thalès et Michel & Augustin, le centre souhaitait leur faire découvrir les métiers de l’armée de l’Air.

La base aérienne de Villacoublay leur a ainsi ouvert ses portes.  

Lire la suite 0 commentaires

UNE BLEUE AVEC LA PATROUILLE DE FRANCE À VILLACOUBLAY

Amandine Henry avec les pilotes de la Patrouille de France à la BA 107 de Villacoublay.
Amandine Henry avec la Patrouille de France à la BA 107 de Villacoublay. © Michel Jouary / Patrouille de France

Samedi 13 juillet, sur la base aérienne 107 de Villacoublay, la capitaine de l'Équipe de France de football féminin, Amandine Henry, a rencontré des pilotes de la Patrouille de France le temps d’effectuer un vol d’entraînement.

La capitaine des Bleues va en effet avoir l'honneur de faire partie du défilé aérien à bord d’un Alphajet de la Patrouille de France qui a pour coutume d'ouvrir le défilé du 14 juillet sur les Champs-Élysées.

Lire la suite 0 commentaires

LA BA 107 DE VILLACOUBLAY, LE TARMAC DE LA RÉPUBLIQUE

Vue aérienne de la BA 107 à Villacoublay.
Vue aérienne de la BA 107 à Villacoublay.

C'est base aérienne des grandes occasions et des gens importants, voyages présidentiels, ministériels ou libération d'otages... Villacoublay est le tarmac de la République, l'une des bases les plus médiatiques de l'armée de l'air.

 

En venant de Paris, inutile de chercher les indications pour se rendre à la « BA 107 » : il n'y en a pas. Mais les chauffeurs des hautes autorités de l'État connaissent tous la route par cœur pour rejoindre la base située à une vingtaine de kilomètres de l'Élysée. [En 1962, c'est en se rendant à Villacoublay que le général de Gaulle fut victime, au Petit-Clamart, d'un attentat].

Lire la suite 0 commentaires

VOIR VÉNUS DEPUIS VILLACOUBLAY

Audouin Dollfus sort de sa nacelle. © Ariane Dollfus
Audouin Dollfus sort de sa nacelle. © Ariane Dollfus

Le 22 avril 1959, l'astrophysicien Audouin Charles Dollfus* s’envole depuis la base aérienne de Villacoublay pour observer l’atmosphère de Vénus, de la Lune et de la Terre à bord d’une nacelle munie d’une sorte de « grappe de raisin » haute de 500 mètres, constituée de 103 petits ballons en caoutchouc regroupés par groupe de 3 le long d’un câble central, qui est par étape muni de charges de poudre sensées faire éclater progressivement les ballons ; le but étant de ralentir l’ascension et de stabiliser l’engin à une altitude donnée, puis d’effectuer la redescente en douceur.

 

L’objectif est finalement atteint, avec une stabilisation à 14 000 mètres, un record du monde ! L’observation par le télescope embarqué est un succès (grâce à la présence d’un télescope muni d’un spectroscope dont la mission était de traquer la vapeur d’eau dans l’atmosphère) et la redescente se déroule sans encombre, avec un atterrissage en douceur, 5 heures après le décollage.

Lire la suite 0 commentaires

RETOUR DES DJIHADISTES EN FRANCE VIA VILLACOUBLAY

Environ 150 djihadistes français dont 90 mineurs détenus en Syrie pourraient bientôt être rapatriés en France. Ils atterriraient sur la base militaire de Villacoublay, avant d'être interpellés.

 

L’hypothèse d’un rapatriement par l’intermédiaire de forces spéciales américaines d’« environ 150 » Français détenus en Syrie est « fortement envisagée », selon une source proche du dossier.

 

 

« Environ 150 » Français dont « 90 mineurs » pourraient être transférés en France via des avions des forces américaines, selon une source proche du dossier qui confirme des informations de la chaîne BFMTV.

Lire la suite 0 commentaires

LE PRÉSIDENT ISRAÉLIEN EN VISITE À VILLACOUBLAY

Le président israélien Reuven Rivlin (au centre) et le commandant de l’armée de l’air israélienne, le major-général Amikam Norkinest (à droite) sont accueillis à la BA 107 de Villacoublay.
Le président israélien Reuven Rivlin (au centre) et le commandant de l’armée de l’air israélienne, le major-général Amikam Norkinest (à droite) sont accueillis à la BA 107 de Villacoublay.

Le président israélien, Reuven Rivlin, s’est rendu jeudi 24 janvier 2019 sur la base aérienne 107 de Villacoublay, escorté par le général de division de l’armée de l’air israélienne Amikam Norkin et le général Philippe Lavigne, commandant des forces aériennes françaises. Son déplacement était consacré à la coopération entre les deux forces, qui s’est développée au fil des ans, et comprenait une visite complète de la base pour voir les divers avions de combat qui y étaient stationnés.

Lire la suite 0 commentaires

LA DS X E-TENSE SUR LA BASE AÉRIENNE 107 DE VILLACOUBLAY

Les premiers tours de roue du concept-car DS X E-Tense ont eu lieu cette semaine sur les pistes de la Base Aérienne 107 « René Dorme » à Villacoublay…

Lire la suite 0 commentaires

Villacoublay - BA 107 - Commandement des forces aériennes de la Gendarmerie nationale

MICRO-DRONE TACTIQUE

Le NX70 est un drone de moins de 1 kg qui renferme les dernières technologies de capteurs : deux caméras ultra HD et la possibilité d’y ajouter une caméra thermique. Sur le plan des performances, il est capable de voler jusqu’à 45 minutes et de résister à des vents atteignant 60 km/h, affirme le fabriquant Novadem*.

 

Les drones de la Gendarmerie Nationale sont utilisés dans le cadre des missions de sécurité intérieure et offrent aux gendarmes « une vue en profondeur de la zone d’action en survolant les voies, les lignes de crête ou les barres d’immeubles afin de débusquer à distance d’éventuels casseurs et de détecter des obstacles, comme des barrages de poubelles ou de voitures, voire des pièges incendiaires ou des engins explosifs improvisés comme peuvent en confectionner des manifestants violents ».

Lire la suite 0 commentaires

À VILLACOUBLAY, TOUT EST POSSIBLE !

Mission Impossible : Fallout.
Mission Impossible : Fallout.

Le sixième opus de la série de films Mission Impossible sortira dans les salles françaises le 1er août 2018 avec en premier rôle l’éternel agent Ethan Hunt, toujours incarné par Tom Cruise.

 

Au début du tournage du film (2017), la Base Aérienne 107 « René Dorme » de Villacoublay a accueilli l’équipe de tournage du film « Mission Impossible : Fallout ».

 

L’Armée de l’Air a mis à disposition de la production du film un hélicoptère Airbus Caracal de l’escadron 1/67 « Pyrénées » et son équipage complet, sous la coordination de la Mission cinéma de la DICOD. Deux commandos du CP 20 de la Base Aérienne 123 d’Orléans-Bricy figurent dans l’une des séquences du film. 

Lire la suite 0 commentaires

GOLF DE VILLACOUBLAY-AIR

Saviez-vous que la Base Aérienne 107 hébergeait un golf de 18 trous : Le golf de Villacoublay-Air ?

Lire la suite 0 commentaires

LE KÉTOUPA, L’ŒIL DE LA GENDARMERIE

Un équipage des forces aériennes de la Gendarmerie.
Un équipage des forces aériennes de la Gendarmerie.

Le Commandement des forces aériennes de la Gendarmerie nationale (CFAGN) est implanté au sein de la base aérienne 107 de Villacoublay. Les Forces Aériennes de la Gendarmerie (FAG), comptent entre 400 et 500 personnels et une cinquantaine d’hélicoptères, réparties en sept groupements opérationnels (un pour chaque zone de défense et de sécurité du territoire national) appuyées par le Groupement de Maintien en Conditions Opérationnelles (GMCO) d’Orléans-Bricy et le Groupement d’Instruction et de Sécurité des Vols (GISV) de Cazaux.

Lire la suite 0 commentaires

CÉRÉMONIE COMMÉMORATIVE DES AS DE LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE

L’armée de l’air a décidé de consacrer l’année 2017 aux As (aviateurs ayant obtenu au moins cinq victoires en combat aérien homologuées) combattants et héros de l’air du premier conflit mondial. À cette occasion, une cérémonie commémorative aura lieu le vendredi 22 septembre aux Invalides, à Paris.

 

En 1916, les combats de Verdun, qui constituent la première grande bataille dans laquelle Français et Allemands luttent pour l’acquisition de la supériorité aérienne et pour la maîtrise de la troisième dimension, permettent l’avènement des pilotes de chasse. Ainsi, le pilote Jean Navarre devient la « sentinelle de Verdun » tandis que Georges Guynemer et Charles Nungesser accèdent à la notoriété grâce à la presse qui propage leurs exploits. Georges Guynemer est dès lors le premier à avoir été qualifié de « chevalier du ciel » en 1915. Il est la référence parmi les as, l’archétype de l’As, qui véhicule le modèle chevaleresque comme creuset identitaire. Leurs exploits de 1914-1918 ont survécu jusqu’à aujourd’hui et constituent un puissant symbole identitaire pour les aviateurs de l’armée de l’air, dont les appareils portent des insignes d’escadrilles remontant parfois jusqu’à cette époque.

Lire la suite 0 commentaires