1789 : CAHIER DE DOLÉANCES ET PLAINTES DE LA PAROISSE DE VÉLIZY

Cahier de doléances de Vélizy.
Cahier de doléances de Vélizy - Page 1
Cahier de doléances de Vélizy - Page 2
Cahier de doléances de Vélizy - Page 2

Le roi Louis XVI avait convoqué les États Généraux, pour tenter de résoudre les problèmes politiques et financiers, le déficit des finances devenant catastrophique. La séance inaugurale eut lieu le 5 Mai 1789 dans la grande salle de l’Hôtel des Menus-plaisirs à Versailles. (En préparation à l’ouverture des États-Généraux, avait eu lieu une vaste enquête d’opinion dans tout le royaume).

 

Le discours d'ouverture de Louis XVI, bref et cassant laissa les députés sans réponse sur ce point et surpris tout le monde par son ton. En effet, le roi précisait que les États Généraux étaient réunis à sa demande et que lui seul serait juge de décider de ce dont ils devraient débattre. Vint ensuite le discours du Garde des Sceaux Barentin qui n'apporta rien de plus puis celui de Necker, lequel endormit toute l'Assemblée par un discours de 2h beaucoup trop technique sur la dette et les manipulations financières qu'il convenait de mettre en place.

 

Selon l’usage, dans chaque Bailliage, les Assemblées des trois Ordres (clergé, noblesse, tiers-état) rédigèrent des « Cahiers de doléances, plaintes et remontrances » qui devaient être apportés aux États Généraux par les députés. Toutes les Communes, toutes les corporations, rédigèrent sur la Milice, sur les libertés… Mais aussi beaucoup de revendications locales.

 

Dans ce cahier de doléances et plaintes de la paroisse de Vélizy, on retrouve mentionnés, les problèmes d’ordre général qui préoccupent l’ensemble du peuple français, avec en premier point, la simplification des impôts…


Archives départementales des Yvelines.

Cote : 13B 11/5


Écrire commentaire

Commentaires: 0