LE POINSETTIA : L’ÉTOILE DE NOËL

Le Poinsettia dit L'Étoile de Noël .
Le Poinsettia dit L'Étoile de Noël .

Le Poinsettia est une belle plante exotique originaire des zones tropicales d’Amérique Centrale.

Il fleurit surtout durant la période de Noël et c’est à cette époque qu’il envahit les magasins de fleurs et les jardineries arborant ses couleurs verte et rouge sur les présentoirs.

 

La partie colorée n’est pas la fleur mais la bractée, similaire à une feuille colorée. Ces bractées entourent la véritable fleur, jaune et très petite. Le Poinsettia « fleurit » (c’est-à-dire que ses bractées se colorent) durant deux à quatre mois, de la fin de l’automne jusqu’au début de l’année suivante.

Joël Roberts Poinsett (2 mars 1779 – 12 décembre 1851).
Joël Roberts Poinsett (2 mars 1779 – 12 décembre 1851).

L’histoire du poinsettia

Dès le XIVe siècle, les aztèques utilisaient quotidiennement le poinsettia : ses pigments servaient à colorer le textile tandis que sa sève était réputée pour faire diminuer la fièvre. Au XVIIe siècle, les prêtres franciscains établis au Mexique l’introduisirent progressivement dans les processions de la Nativité.
 
C’est ensuite grâce à Joël Poinsett que le Poinsettia dépassa les frontières. En 1828, cet ambassadeur des États-Unis au Mexique, médecin et botaniste, tomba sous le charme de cette plante et la ramena dans son pays.
 
Joël Poinsett décéda le 12 décembre 1851. En hommage à cet homme illustre, le Congrès nomma cette plante « Poinsettia » et instaura une Journée nationale du Poinsettia : chaque 12 décembre aux États-Unis, il est de coutume de s’offrir des Étoiles de Noël. Une tradition qui gagne de plus en plus l’Europe !

Le Poinsettia, l'Étoile de Noël.
Le Poinsettia, l'Étoile de Noël.

Au XXe siècle, Paul Encke, un émigré allemand commença à produire et à vendre le Poinsettia en Californie. Son fils eut alors une idée de génie : vendre des bractées fraîchement coupées pour les fêtes de fin d’année dans les prestigieuses boutiques de Hollywood Boulevard à Los Angeles. Cette initiative rencontra un franc succès et lança la popularité de l’Étoile de Noël ! Depuis les années 1960, de très nombreux cultivars ont vu le jour, afin de toujours mieux s’adapter aux conditions de culture en intérieur.

Fête de la Vierge à Mexico.
Fête de la Vierge à Mexico.

Les légendes de l’Étoile de Noël
Selon une vieille légende aztèque, une déesse vécut un chagrin d’amour si douloureux que son cœur en saigna. En tombant, les gouttes de sang imprégnèrent une plante qui se colora alors d’un rouge intense : le Poinsettia était né.
 
Une légende religieuse mexicaine donne une autre version. Une enfant qui souhaitait faire une offrande à Jésus à la veille de Noël mais n’avait rien à offrir, confectionna avec amour un simple bouquet de feuilles. Lorsqu’elle alla le déposer près de la crèche de l’église, un miracle se produisit : les feuilles se transformèrent en de magnifiques bractées d’un rouge vif ! On raconte que c’est depuis ce jour que les Poinsettias se parent de leurs plus belles couleurs au moment de Noël.

Le Poinsettia dans le langage des fleurs

Pour les aztèques qui l’utilisaient au quotidien, le Poinsettia était symbole de pureté. On racontait aussi que les guerriers morts au combat revenaient sur terre pour boire le nectar de cette fleur et atteindre ainsi l’éternité. Mais ne vous y essayez pas : la sève du poinsettia est légèrement toxique* !

 

Aujourd’hui, offrir une Étoile de Noël est un geste très positif : il symbolise des vœux amicaux et chaleureux de succès et de joie.

En France, le Poinsettia, s'offre de plus en plus à Noël .
En France, le Poinsettia, s'offre de plus en plus à Noël .

*Le poinsettia est une plante faiblement toxique, dont le latex proche du caoutchouc peut entrainer des troubles digestifs (vomissement et diarrhée, hypersalivation) lors d’ingestion de sa sève et une irritation cutanée ou oculaire en cas de contact. Tenez-le à distance de vos enfants, mais aussi de vos animaux de compagnie. Les oiseaux, en particulier, y sont très sensibles.

Source : Interflora.fr


Écrire commentaire

Commentaires: 0