FÊTE DES PÈRES : DE SAINT-JOSEPH À LA FLAMME DU BRIQUET

Saint Joseph et l'Enfant Jésus (1640) - Guido Reni.
Saint Joseph et l'Enfant Jésus (1640) - Guido Reni.

Contrairement à une idée reçue la coutume de la Fête des pères est ancienne. Au Moyen Âge, il était d’usage de rendre hommage aux pères de famille le jour de la Saint-Joseph, le père adoptif de Jésus.

 

Au total, ce sont 29 pays, dont la France, qui ont choisi de la fêter le troisième dimanche de juin. D’autres pays ont préféré conserver son caractère religieux en la fêtant le 19 mars, jour de la Saint Joseph, comme en Italie, au Portugal ou en Espagne. Certains la célèbrent le jeudi de l’Ascension, c’est le cas de l’Allemagne.

Sonora Smart Dodd (1882 – 1978).
Sonora Smart Dodd (1882 – 1978).

L'une des premières fêtes des pères non religieuses a été créée en 1910 aux États-Unis. À la suite du sermon du jour de la fête des mères en 1910, une jeune femme qui portait le nom de Sonora Smart Dodd, proposa de célébrer la fête des pères. Cette jeune fille ayant été élevée par son père suite au décès de sa mère, elle souhaitait montrer sa reconnaissance envers celui-ci et propose le 5 juin correspondant à la date de naissance de son père. Mais, les pasteurs, craignant de ne pouvoir préparer à temps un sermon de circonstance choisiront à la place le 19 juin. La première fête des Pères a donc été organisée le 19 juin 1910. C'est en 1966 que le Président Lyndon Jonhson proclama officiellement le « Father’s Day », le troisième dimanche de juin. En 1972, le président Nixon confirme la date du troisième dimanche de juin et fait de la fête des Pères une célébration nationale et permanente.

 

En France, c'est l'industriel Marcel Quercia, héritier de la célèbre maison de briquets Flaminaire, qui eut le premier l'idée de créer une fête des pères commerciale en permettant d'offrir un briquet à son papa à cette occasion. Celui-ci vient de s’installer en Ille-et-Vilaine, à Redon, et s’apprête à sortir son nouveau joyau unique au monde : un briquet à gaz. Pour assurer son succès, il vise la « cible » des papas fumeurs et imagine un slogan : « Fêtes des Pères ! Offrez-lui un Flaminaire, le briquet qui tient ses promesses ! »

Publicités pour les briquets Flaminaire.

Contrairement à ce qu'on peut lire sur le web, la fête des pères n'a jamais été fixée par décret dans les années 50, seule la fête des Mères est inscrite dans le code de l'action sociale et des familles.

Les enfants sont encouragés à leur offrir des cadeaux pour les remercier de leur protection, de leur amour et de leur dévouement à leur famille. La fête des Pères fut ainsi mise en place et devint rapidement populaire et incontournable.

La rose est le symbole de cette fête. Une rose rouge doit être offerte aux pères vivants, et une rose blanche déposée aux pères défunts.

« PÈRE » et ses origines religieuses

Dieu créateur a de tout temps été nommé Dieu le Père. Puis ce fut Abraham, père des croyants et patriarche biblique. Les peuples juifs, arabes et chrétiens revendiquent tous sa descendance. Les Romains avaient également leurs pères, les empereurs nommés Pères de la Patrie. D'ailleurs Père vient du latin « pater », tantôt utilisé dans le sens de créateur, tantôt empreint de sentiments paternels à la fois tendres, autoritaires et protecteurs. Chez les chrétiens, les pères étaient bien sûr les membres du clergé. Le pape lui-même est nommé Saint-Père par les catholiques.


Écrire commentaire

Commentaires: 0